Le miel de thym

Le miel de thym est une des catégories de miel les plus aromatiques. Il est particulièrement apprécié des consommateurs et, en dehors de notre pays, il est produit seulement à Chypre, en Italie, au Maroc, en France, en Espagne et en Nouvelle-Zélande. Le miel de thym,


le fleuron des miels de fleurs grecs, se caractérise par son arôme particulièrement intense et fleuri, sa couleur claire et sa puissante suavité qui se signale parfois par une « brûlure » caractéristique dans la gorge.

En Grèce, le miel de thym est produit principalement à partir des plantes suivantes : thym (Coridothymus capitatus), sarriette (Satureja thymbra), origan (Origanum vulgare) et thym rampant, farigoule (Thymus vulgaris).

On estime que dans notre pays sont produites environ 1500 tonnes de miel de thym par an. Les principales régions de production sont celles de la Grèce insulaire et côtière et au premier plan, la Crète, Cythère et le Dodécanèse.

Etymologiquement, le mot thym («thymari» ou «thymos», comme le nommaient les anciens Grecs) vient du mot thyô en grec ancien qui à l’origine signifiait «produire de la fumée» et ultérieurement «effectuer un sacrifice». Cette dénomination est due au fait que, lors des sacrifices dans les temples, on brûlait des branches sèches de thym.

Les Sumériens l’utilisaient depuis 3500 av. J.-C. comme condiment et remède, tandis que les Egyptiens, qui le nommaient «tham», l’utilisaient dans la préparation des morts.

Depuis l’époque d’Homère en Grèce, on utilisait le thym comme épice et on l’ajoutait au vin. C’était aussi un symbole de force et de virilité.

Depuis l’Antiquité déjà, on connaissait le miel aromatique de thym de l’Hymette qui était exporté dans tous les pays du monde connu à cette époque.

Le thym constitue une source importante de nectar pour l’apiculteur grec. Toutefois son rendement en miel dépend directement des conditions climatiques.

La condition fondamentale pour une sécrétion intense de nectar, ce sont des pluies, de la moitié à la fin du printemps, et un temps chaud et humide pendant la floraison.

Les températures très élevées associées aux vents secs pendant cette période peuvent conduire à l’arrêt de la sécrétion de nectar, ce qui a pour résultat l’absence de récolte de miel de thym.

L’huile essentielle de thym est utilisée en pharmacie et en aromathérapie, tandis que le miel de thym, en raison de sa teneur élevée en phénol, est l’objet de recherches en vue de trouver d’éventuelles propriétés anti-cancéreuses.

.